Petit manuel du pendule

pour une expansion du champ de conscience

Par Julien Lejamble

(Version finale, téléchargeable et libre de droits de Janvier 2007)

 

 

*Tout ce qui est écrit en orange correspond à mes annotations personnelles, réflexions ou compléments d'informations que je souhaitais apporter.

 

Oriane.

 Qu'est-ce qu'un pendule ?

 

Un pendule se compose d'un fil et d'un poids à l'une de ses extrémités. Presque n'importe quelle association peut faire l'affaire : une clef accrochée à un cheveu fonctionne bien comme pendule. L'intérêt d'un pendule, c'est d'avoir en main un outil capable d'amplifier les micro-mouvements de la main. Pour permettre à « quelque chose » qui n'existe pas sur le plan physique de communiquer sur ce plan, via le biais de micro-vibrations. L'acte de penduler fait partie du domaine de la radiesthésie, qui est l'aptitude à détecter des rayonnements grâce au développement de sa sensibilité. Le pendule sert à rendre visible le message des plans plus subtils. Les autres outils de ma radiesthésie sont entre autres la baguette de sourcier, le rade-master, le lobe Hartmann, l'antenne Lecher ... 

Donc avec un pendule, on pendule, mais c'est quoi penduler ?

 

Penduler c'est utiliser les mouvements du pendule pour obtenir des informations en tous genres selon les questions que l'on pose. On pose une question mentalement, et on attend la réponse sous forme de mouvement du pendule. Les mouvements provenant de la main tenant le pendule mais dirigés par « autre chose » que la volonté consciente de l'expérienceur. Pour comprendre, je vous guiderai par étapes dans les différentes notions et exercices propres à nous mettre à l'aise avec les possibilités du pendule.

 

Construire son pendule

 

Les seules règles pour construire un pendule sont d'éviter les matériaux contenant trop de fer ( problème d'aimantation ), et d'équilibrer ( centrer ) le poids par rapport au fil. Pour le fil, voici quelques exemples :

– Chainette de lunette, bracelet, collier, cheveux, fil de pêche, ficelle ... Le mieux étant un fil léger et simple ( sans objet accroché dessus ).

Pour le poids, vous pouvez utiliser :

– Perle en bois, cochonnet, bouchon de bouteille, clef, toupie, ... De préférence centré ( le fil passe au centre du poids ). Plus il est lourd moins il est sensible au vent, mais plus il demande d'énergie. Plus il est léger plus il répond facilement aux mouvements, mais à tous les mouvements ( vents, déplacement du corps,...).

 

Tenir son pendule

 

Beaucoup de techniques différentes, le principal étant de maintenir fermement le fil sans être tendu et en permettant le maximum de liberté de mouvement au poids. Une manière simple et efficace est de tenir le pendule avec sa main dominante ( droite si on est droitier ) entre le pouce et l'index, le fil à l'intérieur de la main et le poids pendant sur l'index, comme le montre le dessin.

Nous savons beaucoup plus que ce que nous croyons savoir.

Notre conscience de veille ( celle de tous les jours ) perçoit déjà beaucoup d'informations grâce aux cinq sens physiques. Alliés à la mémoire et aux processus de la pensée, nous sommes à même de gérer les situations de la vie avec plus ou moins de réussite.

Lorsque l'on pendule, on se connecte avec une source d'information bien plus grande que ce que peut habituellement appréhender notre conscience, certains l'appellent l'enfant intérieur, d'autres notre sens psychique. L'important est que ce qui nous répond par l'intermédiaire des mouvements du pendule est une partie de notre être qui est bien plus sensible aux vibrations du monde dans lequel nous vivons.

 

Je pense qu'il est sain pour une personne désirant penduler de savoir au moins que l'être humain recèle des potentiels immenses qui « dorment » chez la plupart des gens pour la simple raison qu'ils n'ont aucune information sur l'existence de ces potentiels, et encore moins sur les manières d'en tirer profit intelligemment. Les activités liées au pendule permettent de mettre à la portée de notre conscience des informations puisées grâce à une partie de ces potentiels.

 

Le pendule, c'est se parler à soi-même ! Lorsque l'on pose une question au pendule, c'est notre conscience de veille qui interroge notre enfant intérieur, qui répond sous forme de mouvement du pendule de manière à ce que notre conscience de veille comprenne la réponse. En d'autre terme l'enfant intérieur, qui connait la réponse, fait bouger subtilement notre main de manière à ce que grâce au poids du pendule qui amplifie le mouvement, nous puissions reconnaître et interpréter les mouvements du pendule. On peut dire que la plupart de nos faculté psychiques ne sont jamais en contact direct avec notre conscience de veille, de même que nos facultés intuitives restent faibles et non provocable.  

 

Ainsi il faut un développement de notre conscience allant vers son expansion pour espérer petit à petit toucher des zones de notre être jusqu'à maintenant dans l'ombre de notre subconscient, et ainsi rendre conscient ce qui est subconscient ou inconscient : que l'enfant intérieur, la source de l'intuition et notre conscience de veille puissent communiquer sur le même plan. Je souhaite de tout coeur la réalisation dans votre être et en tous les êtres de ces conditions, et en attendant, le pendule peut faire office de téléphone entre ces parties de nous et notre conscience de veille.

 

Comment « parler » au pendule ?

 

C'est par le biais de pensées claires émises dans notre mental qu'il est possible de communiquer nos intentions à notre enfant intérieur qui, lui, aura besoin du pendule pour nous répondre. Ainsi il faut être en calme mental avant de penser à une question, et bien formuler la phrase en fonction des restrictions de language du pendule. Avant de vous en dire plus à ce sujet, nous allons plutôt commencer par nous intéresser à l'autre sens de communication dans cet étrange monologue : les réponses du pendule.

 

Quel est le langage du pendule ?

 

Pour que notre conscience de veille puisse comprendre notre enfant intérieur, via le pendule, il faut donc établir un mode de communication, qu'on appelle les conventions. Cela consiste à donner un sens aux différents mouvements que le pendule peut réaliser via notre main. Cela peut être un va et vient horizontal, vertical, ou même en diagonale, un cercle sens horaire ou anti-horaire, un huit horizontal ou vertical dans un sens ou dans l'autre ... Chaque mouvement pourra signifier une réponse différente, comme « oui », « non », « je ne sais pas », « question mal formulée », ...

 

Exemples de mouvements en dessins

Premier contact 

 

Pendule, dis-moi « oui » Maintenir le pendule, calmer l'esprit, et lorsque qu'il est vierge de pensée, émettre mentalement une phrase / pensée du type « Quel est mon oui ? » ou « Que signifie oui ? ». Répéter mentalement cette phrase en gardant les yeux sur le pendule. Lorsque celui-ci bougera, garder la concentration jusqu'à discerner le mouvement qui sera désormais pour vous le signe oui.

 

Stopper votre concentration et refaire le vide mental, le pendule s'arrêtera de bouger en reprenant sa position initiale. Recommencer plusieurs fois cette expérience pour vérifier le résultat. Si les réponses changent, alors mieux vaut réessayer plus tard car vous êtes trop agités. Vous pouvez être joyeux, vous avez posé la première pierre d'une relation bénéfique entre deux parties de vous-même !

 

Deuxième contact

 

Le « non » En suivant la même démarche que pour le oui, découvrez quel mouvement signifie non pour vous. Les bases du dialogue sont établies ! Voilà, maintenant votre conscience de veille peut formuler des questions et votre enfant intérieur peut vous signifier « oui » ou « non » grâce au mouvement du pendule et selon les conventions qui sont les vôtres. Sachez pour information que quelques soient vos conventions, si d'autres personnes n'ont pas les mêmes, cela n'est absolument pas important et ne doit pas vous faire douter ou changer de convention car c'est entre votre enfant intérieur et vous que votre convention des mouvements du pendule existe. Ainsi deux personnes aux conventions différentes auront pour une même question des mouvements de pendule différents, mais traduits en réponse consciente, cela devra être identique.

 

Suis-je un homme ?

 

Cette question un peu stupide n'a pas d'autre utilité que de vous habituer aux mouvements/réponses du pendule. D'ailleurs le fait qu'il vous est difficile de ne pas avoir à l'esprit votre opinion sur le sujet rend l'exercice très proche de la simple suggestion du « pendule, dit-moi oui » ou « pendule, dit-moi non » ( c'est selon ... ). Lorsque vos conventions sont clairement établies et qu'il vous est facile de permettre le mouvement et de reconnaître sa signification, accordez-vous une boisson fraîche le temps de vous reposer psychiquement et de lire les quelques remarques qui vont suivre sur les règles à respecter pour une meilleure utilisation du pendule.

 

Le mal-voyant et le muet

 

Sans vouloir doucher votre enthousiasme, il faut à ce stade bien comprendre les lois qui régissent ce genre de communication et les règles qui, bien suivies, permettent de réellement se faire comprendre par l'enfant intérieur, et bien interpréter ses réponses. En gros éviter d'être le mal-voyant qui formule mal ses questions, et se trompe sur les signes du muet.

Nous allons donc aborder certains points par l'exemple pour éclairer ces lois et règles.

 

La question multiple

 

Si vous formulez la phrase/pensée « Est-ce que ma fille est bien partie à l'école ce matin avec son bonnet et son écharpe ? », le pendule, désespéré, va peut-être ne pas bouger, ou osciller entre les signes oui et non, ou répondre franchement à un bout de la question par oui ou non. Il est possible aussi qu'il fasse un mouvement clair qui ne corresponde pas à oui ou non. Alors vous pourrez ajouter à votre convention ce signe pour « question mal formulée ». Dans cet exemple, si votre fille est bien partie à l'école, mais sans son bonnet et avec son écharpe, la question est multiple et occasionne une réponse multiple, chose difficile à faire avec votre pendule. Pour s'en sortir, il faut diviser la question en trois parties, chacune comportant une seule hypothèse amenant une réponse claire : oui ou non.

Prenez l'habitude de bien réfléchir au caractère non-ambigu de vos questions, quitte à les découper en parties distinctes. Aussi, lorsque le pendule hésite ou lorsque vous vous demandez si la question est claire, demandez « La question est-elle mal formulée » pour revenir à une réponse oui ou non. Le pendule utilisé de cette manière, dite « mentale pure », restreint le champ des réponses possibles ( hors « question mal formulée », « je ne sais pas », ... ) au binaire oui / non. Ainsi, il faut penser les questions de manière à amener un choix binaire.

 

L'implication personnelle dans la réponse

 

Plus la question est « sensible », plus le calme mental doit être grand. Cette règle a de nombreuses implications, et doit nous obliger à être très vigilant quant à notre calme mental, notre détachement du résultat pendant le questionnement. Au début, contentez vous de penduler sur des choses relativement neutres vis à vis de vous même : trouvez sous quel gobelet se trouve la clé que vous avez cachée peut vous aider à exercer un calme mental correct .

 

Lorsque vous pendulez sur un domaine sensible comme l'etat de santé d'un proche, il est plus difficile d'être détaché du résultat. Prenez donc le temps de faire le vide en vous avant de penduler .

 

L'éthique au pendule

 

Cela peut vous paraître étrange, mais l'état d'esprit, l'intention, est important sur la qualité des échanges qui peuvent avoir lieu entre vous et votre enfant intérieur. Certains utilisent le pendule pour gagner au loto, d'autres pour connaître le sujet de BAC de français ... tout est possible à priori, mais je vous conseille de bien réfléchir à vos questionnements.

 

S'il est motivé par une réelle volonté de s'améliorer, d'évoluer, d'aider, ou pour augmenter sa connaissance dans le sens large... alors l'acte de penduler ne prendra pas ou peu d'énergie psychique ( celle requise pour les mouvements du pendule ) et l'on sentira avec le temps la joie d'être une conscience en harmonie avec le plus grand bien de tous.

 

Lorsque la volonté est dominée par un sentiment négatif comme la colère, la haine, la jalousie, la cupidité, alors cela peut nous épuiser psychiquement très vite. De plus, le lien avec notre enfant intérieur diminuera, voire se rompra ... jusqu'à de meilleures dispositions !

 

Nous suivrons ces trois remarques qui nous éviteront de perdre du temps, de l'énergie, et de nous méprendre sur les réponses :

– Analysons nos questions pour être sûrs qu'elles ne soient pas ambiguës.

– Prenons le temps d'être en calme mental avant de penduler.

– Vérifions nos intentions.

Et n'oublions pas la convention « question mal formulée ». Ne pas hésiter dans le doute à poser la question.

 

Nos énergie subtiles

 

Nous pouvons, grâce au pendule, en savoir plus sur l'état de nos énergies subtiles. Notre être possède tout un système de canaux et de centres énergétiques subtils, existant sur le plan éthérique, entourant notre corps physique. Les échanges fait sur ce plan soutiennent la vie physique et permettent l'inter-action avec notre environnement.

Il est bien sûr possible d'utiliser le pendule pour déceler l'impact subtil des pierres, d'un lieu, d'une méditation ... sur nous-même par exemple. Ainsi les personnes désirant valider leur ressenti ou tester une méthode, méditation, activité ... peuvent cerner petit à petit les liens de causes / effets subtils dont est faite la vie.

 

Quel est mon taux vibratoire actuel ?

 

Le taux vibratoire se mesure par convention ( qu'on appelle alors Unité Bovis ) selon une échelle partant de 0, signe d'inactivité ou mort, à l'infini en passant par 6500 U.B., norme symbolisant la vibration d'un corps sain. En utilisant la méthode dite « mental pur » on peut s'épuiser à demander « mon taux vibratoire actuel est-il, à 100 près, de 100 ? », « de 200 », « de 300 » ... Une autre possibilité en « mental pur » serait de demander : « mon taux vibratoire est-il supérieur à 6500 ? », puis de délimiter le résultat avec des valeurs inférieures et supérieures que l'on rapproche au fur et à mesure de la recherche selon une méthode de dichotomie simple mais ici très fastidieuse, longue et épuisante.

Grâce à cette technique, on peut économiser déjà pas mal de questions ! Mais me croirez-vous si je vous dis qu'il est possible d'atteindre la réponse en une seule question ?

Notez que depuis quelques années et notamment depuis 2012, notre taux vibratoire est en constante augmentation avec l'ascension vibratoire que vit notre planète. Donc les valeurs d'équilibres énergétiques changent également.

 

La radiesthésie oscillatoire

 

Jusqu'à présent, nous avons abordé le pendule par la voie dite « mental pur », en utilisant les conventions personnelles. Tout peut être fait à partir de cette méthode, mais parfois elle peut être longue et complexe à établir. Il faut garder à l'esprit que c'est en étant imaginatif et créatif qu'on peut résoudre les problèmes dans la vie, et cela vaut pour le pendule qui n'a pas vraiment de limite autre que l'imagination.

 

La radiesthésie oscillatoire, c'est augmenter le champ des réponses possibles grâce à des planches dessinées selon le type de réponses attendues. On utilise le pendule au dessus de ces planches pour déterminer quelle section du dessin est indiquée par l'oscillation du pendule. Nous n'utilisons plus nos conventions personnelles mais celles propres au dessin.

 

La magie des planches

 

Pour une question du type « quel est mon taux vibratoire actuel ? » il est possible de sortir des conventions personnelles et de la voie « mental pur » pour laisser le pendule indiquer la réponse sur un graphique représentant le champ des possibles. Testons la planche des taux vibratoires (en annexes) en formulant la question mentalement après avoir positionné le pendule au dessus de la planche, juste au niveau du cercle central . Nous lirons la réponse selon la direction du balancement du pendule. Maintenant que nous savons qu'il est possible de faire ça, une nouvelle dimension des possibilités créatives s'ouvre à nous ! Nous trouverons en fin de manuel des exemples de planches et des conseils d'utilisation.

 

Différentes méthodes pour différentes recherches

 

Voici quelques pistes de recherches effectuées selon la méthode la plus appropriée selon les cas. Ces exemples doivent nous permettre d'innover dans l'utilisation du pendule, car avec la pratique chacun trouve ses propres techniques en fonction de sa tournure d'esprit.

 

Une convention énergétique universelle

 

Si nous cherchons, où que nous soyons, à connaître les zones avec lesquelles nous sommes en harmonie et celles avec lesquelles nous sommes en disharmonie, il existe une convention universelle qui se passe de phrase mentale :

– Levons notre main libre à hauteur de poitrine, paume contre terre.

– Positionnons le pendule au dessus et au milieu de la main libre.

– Faisons le vide en nous, juste ouvrons-nous aux sensations que nous procure l'environnement.

– Si le pendule oscille en faisant un va et vient dans le sens avant-bras/bout des doigts de la main libre, donc dans le sens du bras, cela signifie que nous somme en harmonie avec la zone précise où nous sommes. S'asseoir ou s'allonger ici nous énergisera.

– Si le pendule oscille perpendiculairement aux doigts, alors cela signifie disharmonie avec cette zone. Y rester nous décharge. (Petite note personnelle, les chats s'installent souvent sur ce zones là !)

Test positif, Harmonie

Test négatif, Disharmonie

Cette convention énergétique peut être utilisée sur tout objet, nourriture, médicament ... en mettant la main libre entre l'objet et le pendule.

N'oublions pas que ce test a une valeur individuelle et temporaire : si telle zone nous est « négative » elle peut être « positive » pour d'autres personnes, et tout étant en mouvement le résultat peut changer radicalement dans le temps ...

 

Notions de géobiologie

Avant de commencer, il y a une chose très importante à faire avant toute étude géobiologique, même si vous êtes chez vous, même si pour vous c'est une toute petite recherche sans conséquence. Il faut demander l'autorisation ! Les lieux ont une histoire plus ancienne que vous, ou même votre habitation. Vous ne savez pas ce que vous aller trouver. Donc la question à poser avant même de prendre le taux vibratoire d'un lieux est systématiquement : Ai-je l'autorisation d'effectuer une recherche sur la géobiologie du lieu ? ou Puis-je entreprendre une étude sur ce lieu ou de ce lieu ?

parfois la réponse est NON et dans ce cas là, n'insistez pas ! et surtout ne retournez pas la question dans tous les sens jusqu'à obtenir un oui ! Il y a toute une vie subtile au-delà de notre matérialité. Pareil pour l'harmonisation d'un lieu je m'assure TOUJOURS d'avoir l'accord pour le faire. Si vous avez un doute ou qu'il y a un truc qui cloche dans votre lieu d'habitation, n'hésitez pas à faire appel à un géobiologue. 

La géobiologie est, selon le Dr Ernst Hartmann, la connaissance des conditions de la vie humaine, animale et végétale, soumise aux champs, rayonnements et courants telluriques, naturels ou technologiques.

Une étude géobiologique est un champ d'expérience parfait pour tester sa sensibilité au pendule. Le but ici étant d'apprendre en essayant, nous nous limiterons à l'étude rapide des réseaux Curry et Hartmann ( les 2 réseaux telluriques les plus influents ), ainsi que celle des cours d'eau souterrains ( car ils induisent des champs magnétiques ). Pour une étude plus poussée, vous pourrez étendre l'étude aux perturbations cosmiques ( lune, soleil, mars, ... ), à d'autres perturbations telluriques comme les failles, les glissements de terrain, les gisements, les cavités, les cheminées, et aux perturbations technologiques ou environnementales comme les pollutions radioactives, électromagnétiques, chimiques ...

 

Le réseau Hartmann

 

Le réseau Hartmann porte le nom du docteur en médecine et géobiologue allemand réputé qui l'a découvert et défini en 1952. Ce réseau d'ondes telluriques couvre toute la surface de la Terre. Il se présente sous forme d'un maillage rectangulaire dont les dimensions sont, sous nos latitudes, d'environ 2,00 m dans le sens nord-sud et 2,50 m dans le sens est-ouest. Les bandes qui le délimitent ont une largeur de 21 cm. Cette structure est également appelée "réseau global". –

 

Le réseau Curry

 

Le réseau Curry porte le nom du docteur en médecine et géobiologue allemand qui l'a découvert et défini en 1950. Ce réseau qui couvre également toute la surface de la Terre se présente sous forme d'un maillage carré de 3,50 m à 4,00 m, orienté nord-est, sud-est et nord-ouest, sud-est, donc en diagonal par rapport au réseau Hartmann. On l'appelle également « réseau diagonal ». La largeur des bandes qui le délimitent est d'environ 60 cm et le maillage est assez irrégulier.

Lorsqu'il y a un croisement entre le réseau Hartmann (global) et le réseau Curry (diagonal), cela crée un "point étoilé" et c'est très mauvais. En géobiologie on vérifie par exemple que le lit n'est pas situé sur un tel croisement. 

 

Le rade-master et la recherche sur terrain

 

Que nous cherchions de l'or, de l'eau souterraine, ou à délimiter les réseaux Hartmann et Curry, il est plus aisé d'utiliser l'outil rade-master (ou baguettes coudées) : il permet une recherche sur le terrain en se déplaçant sans gêne alors que le pendule peut être influencé par le vent, les mouvements de la marche ... Les rade-master, ce sont simplement deux baguettes en L. On les tient par la partie la plus courte de manière relachée et détendue pour permettre les mouvements.

Voici une photo que j'ai prise l'automne dernier (2019)

et vous pouvez voir les rad-masters ou baguettes coudées avec le manche en bois de pommier, juste à côté du livre de celui qui m'a formé à la géobiologie, Benoît Tramblay, Sur le chemin des bâtisseurs, livre sur la géobiologie sacrée.

Les baguettes se croiseront lorsque nous serons sur un endroit correspondant à nos recherches.

Les points de croisement des réseaux Hartmann et Curry sont intéressants à connaître lors d'une étude de géobiologie car très nocifs pour l'être humain. Ainsi, si nous cherchons un croisement Hartmann / Curry nous devrons penser (ou le dire à voix haute) « Je cherche un croisement H / C » ou « Suis-je sur un croisement H / C ? » en se déplaçant jusqu'à ce que les baguettes se croisent. Pour les directions, on peut s'aider avec des questions comme « où se trouve le croisement H / C le plus proche ». Les baguettes indiqueront chacune une direction, le point de croisement sur le terrain sera un croisement H / C.

Avec la pratique, il nous sera possible d'utiliser les baguettes pour déterminer les sens et directions des réseaux énergétiques, des rivières souterraines, ou même simplement la direction où se trouve ce que l'on cherche. D'utilisation très intuitive, le rad-master ne devrait pas nous poser de problèmes et nous permettrait d'effectuer toute une gamme de recherches intéressantes.

Où mettre mon lit ? Pour notre plus grand bien, grâce au pendule nous pouvons faire une petite étude type du géobiologue pour déterminer une zone parfaitement en harmonie avec nous pour y mettre notre lit et avoir un sommeil vraiment réparateur. C'est le genre d'exemple où tout est simple si nous prenons le temps de penser les étapes du questionnement, et d'y aller doucement. Par exemple, d'abord délimiter le réseau Curry, puis Hartmann en dessinant sur une feuille les limites de la chambre et en y inscrivant les passages de ces grilles énergétiques. Pour ce faire, ne pendulons pas tout les deux pas. Utilisons le pendule en avançant doucement et en pensant « le pendule tourne dans le sens horaire lorsque je croise le réseau Curry ». Avançons en ligne droite jusqu'à une rotation horaire du pendule.

Arrêtons-nous pour vérifier le point en demandant « suis-je sur une ligne du réseau Curry ? ». A chaque fois que l'on est sur un maillage du réseau, on le suit en testant « le pendule tournera sens anti-horaire lorsque je sortirai du réseau Curry ». Et ainsi de suite jusqu'à avoir quadrillé toute la pièce. Lorsque le réseau Curry est entièrement noté sur feuille, on fait de même avec le réseau Hartmann. Les points de croisement seront alors clairement visibles sur notre feuille. Dans cet exemple de recherche, le plus facile et rapide est d'utiliser le rade-master en cherchant directement les points de rencontre entre les 2 réseaux. Il suffit alors de demander « Où se trouve le le point de rencontre C / H le plus proche ? », de le noter, puis de recommencer après s'être déplacé. 

 

Si je me suis étendu un peu sur cet exemple de recherche, c'est pour bien montrer qu'une recherche peut vite occasionner beaucoup de questions, et qu'il est intéressant d'avoir une stratégie personnelle pour trouver le raccourci au milieu des détours .

 

Les réseaux étant trouvés, il nous reste à déterminer d'éventuelles rivières souterraines ( demandons en premier s'il y en a dans notre chambre ) en procédant au rade-master ou au pendule en radiesthésie oscillatoire. Quand on passe sur une zone située au dessus d'une rivière souterraine, cherchons son sens d'écoulement, d'où elle vient, et suivons sa courbe en utilisant une phrase comme « le pendule tournera sens-horaire lorsque je serai au dessus du milieu du lit de la rivière » . Ainsi, notre tracé représentera bien la courbe générale de la rivière . Toujours se demander si on a bien pensé à tout . Si les résultats liés à la rivière paraissent étranges ou impossible ( plusieurs sens d'écoulement ... ), demandons si à tel endroit il y a plusieurs rivières, si elles se croisent à même profondeur, ou si elles sont de différentes profondeurs ... On voit bien qu'avec la recherche de rivières souterraines, il faut être méthodique . Après, il est possible de chercher les profondeurs, les débits ... pouvant changer en cours de chemin . On a maintenant une feuille représentative de notre chambre nous indiquant les principales sources de perturbations pour notre sommeil et notre santé . En éliminant les zones ayant une ou des rivières souterraines, les zones de tracé des réseaux curry/hartmann ( surtout les croisements des deux ) , il nous reste à choisir un emplacement pour notre lit correspondant aux zones saines .

 

Avant de positionner notre lit, utilisons la convention énergétique universelle avec la main au dessus du futur emplacement du lit, en nous déplaçant un peu partout, pour bien vérifier le caractère harmonieux du lieu ( il existe bien d'autres sources de vibrations pathogènes que curry/hartmann ou les rivières ... ainsi avec ce test final, nous incluons toutes ces autres sources dans le résultat ) . Ouf ! Nous pouvons positionner le lit, et même nous accorder peut-être une petite sieste. Elle sera très réparatrice !

Exemples de planches utilisables

 

Je vous propose ici un certain nombre d'exemples de planches que l 'on peut parfaitement utiliser directement, alors n'hésitez pas ! En matière de planches, la seule limite est l'imagination. Ainsi à chaque fois qu'une recherche s'enlise dans un trop grand nombre de questions, il faut penser à l'éventualité de créer une planche correspondant à la recherche. Soyons souples dans notre esprit car parfois, un simple changement d'approche peut radicalement éclairer la manière d'effectuer une étude au pendule.

 

Planche de contrôle

 

Planche pour vérifier une réponse au pendule. Si l'on doute de notre détachement du résultat, on peut vérifier grâce à cette planche. Si le pendule indique désir, on arrête le pendule pour l'instant, on recommencera plus tard, lorsque l'on sera en plus grand calme mental.

Planche de sécurité

 

Pour vérifier avant une action, comme :

– Une session au pendule.

– Mettre son énergie dans un projet.

– Changer quelque chose d'important dans ses habitudes de vie.

Planche des pourcentages

 

Pour tout ce qui peut se mesurer en pourcentage :

– Taux vibratoire.

– Affinité.

– Sensibilité au pendule ( pour tester votre centrage avant une session au pendule ). En effet si notre sensibilité au pendule est de 80 %, il vaut mieux reprendre plus tard si la recherche est sérieuse car 80 % signifie que 2 réponses sur 10 seront fausses !

– On peut aussi s'en servir lorsque les réponses chiffrées restent entre 0 et 100.

 

Planche d'erreur

 

Pour trouver l'origine d'une erreur :

– Au pendule.

– En général, dans toute situation de vie.

Planche matin / midi / soir

 

Pour cerner le moment de la journée le plus propice pour telle action.

Par exemple :

– Yoga.

– Méditation.

– Travail cérébral ( calculs, réflexions, ... ).

– Actions créatives ( peindre, sculpter, ... ).

– ...

Planche des chiffres

 

Pour tout ce qui est chiffré. Cette planche est la planche générale pour les chiffre et les nombres. Pour un nombre, il faut demander le nombre de chiffres que comporte le nombre, puis chercher chiffre par chiffre. Par exemple, pour savoir le numéro de la rue où habite un ami, on commence par demander « combien de chiffre comporte le numéro de l'adresse de ... » Puis ( si le nombre comporte 3 chiffres ) « quel est le chiffre des centaines ? », « quel est le chiffre des dizaines ? », « quel est le chiffre des unités ? »

Planches des secondes et des minutes

 

Pour les réponses sous formes de temps en secondes ou en minutes. Par exemple, combien de minutes de calme mental lors de ma dernière méditation.

Planche des heures

 

Pour toute demande concernant des heures du jour ou de la nuit. Par exemple, pour déterminer l'heure la plus propice pour le pendule. Comme elle est succeptible de changer, il faut refaire ce test régulièrement, ou lorsque l'on se sent moins efficace à l'heure actuelle. Pourquoi pas trouver l'heure pour faire du yoga, de la méditation, et l'heure pour manger avec la digestion la plus facile !

Planche des jours de la semaine

 

Pour toute question nécessitant une réponse avec lundi, mardi, ... Par exemple quel jour de la semaine était le jour de ma naissance ? Dès lors que l'on a besoin de transformer une date chiffrée en jour.

Planche des jours / mois

 

Utile pour les recherche de date. Par exemple pour savoir la date de la prochaine pleine lune, on peut la trouver via cette planche ainsi que celle des mois / année.

Planche des mois de l'année

 

Toujours pour le travail autour des dates, mais cette fois dans l'optique de connaître le mois dans l'année. Par exemple, la prochaine éclipse sera quel mois?

Planche des lettres

Cela permet la recherche de nom, de lieu, tout ce qui peut s'écrire en lettres. Peut aussi servir pour échanger des informations avec une énergie d'un plan vibratoire différent du notre. Par exemple, parler avec son enfant intérieur, son guide ( s'il le veux ) ... Si l'on demande son nom à une pierre par exemple, il faut utiliser conjointement la planche des chiffres pour savoir le nombre de mots que composent le nom et le nombre de lettre pour chaque mot. Ainsi on pourra déterminer la composition de chaque mot avec cette planche en demandant « Je cherche le 1er mot du nom du cette pierre », « quelle est la 1ere lettre ? », puis « quelle-est la 2ème lettre ? » ...

Planche des taux vibratoires en Unité Bovis

 

Pour connaître un taux vibratoire. Tout est onde, ainsi on peut demander le sien, celui d'un lieu, celui d'un aliment, d'un médicament, d'un groupe d'être, d'une émotion, d'une idée ...

Voici quelques valeurs remarquables (datant de 2007) pour son utilisation :

– 0 U.B. : Mort, absence de vibration.

– 0 – 2000 U.B. : Intersection de plusieurs élements pathogènes, problème grave de santé.

– 2 000 – 6 500 U.B. : Zones pathogènes, mauvaise santé, nocivité pour l'organisme.

– 6 500 U.B. : Vibratoire neutre, état de santé moyen.

– 6 500 U.B. - 10 000 U.B. : Vibrations bénéfiques, bonne vitalité.

– Au dessus de 10 000 U.B. : lieu sacré, vibrations spirituelles

Comme je vous le disais plus haut, ces valeurs sont différentes aujourd'hui, car le taux vibratoire suit l'ascension planétaire que nous connaissons. 

Par exemple les zones pathogènes, donc mauvaises pour la santé et nocive pour notre organisme se situe désormais à partir de 9500 UB et moins. Donc c'est à prendre en consiération. Ci-dessous je vous ai mis un beau biomètre mis-à-jour, trouvé sur le site Sutil - Biomètre (lien en bas de page).

Planche des taux vibratoires, en Unité Bovis logarithmique


Si les taux vibratoires testés sont très hauts, on peut utiliser cette planche
pour cerner les gammes de valeurs du taux vibratoire.On perd en précision
mais cela nous donne une gamme de valeur. On peut ensuite affiner en créant
une planche correspondant à la gamme de valeur trouvée.
Cette planche allant de 0 à 1 000 000 000, on peut aussi s'en servir pour
toute demande pouvant ammener des réponses chiffrées énormes, en laissant de
côté l'Unité Bovis.

Planche des chakras personnels et transpersonnels


Cette planche est faite pour tous les travaux ou expériences nécessistant
de savoir de quel(s) chakra(s) il s'agit.
Par exemple :
– Quel est mon chakra le plus faible actuellement ?
– Quel(s) chakras sont ouverts / fermés ?
– Par quel chakra passe telle énergie ?
– Cette pierre est liée à quel chakra ?
– ...

Planche énergétique des chakras


Chaque chakra a ses bornes vibratoires. Ainsi il peut être en état d'équilibre, en surcharge, ou en état de faiblesse.
Les chakras faibles laissent passer les énergies basses extérieures (maladies, colère, haine, anxiété ... ) et provoquent des fuites de l'énergie personnelle, le ki.
Les chakras forts peuvent déséquilibrer l'harmonie intérieure de l'être.
Les chakras équilibrés sont en harmonie avec l'environnement autant
intérieur qu'extérieur. Ils forment un bouclier contre les maladies et laissent
passer les énergies bénéfiques.

Planche des plans physique / psychique / spirituel
 

Pour toute demande concernant ces trois plans.
Cela peut nous aiguiller lorsque l'on recherche :
– L'origine d'un malaise.

Planche du subtil individuel


Pour toute demande relevant de notre monde intérieur, ou de nos corps subtils.
Par exemple dans quel état intérieur suis-je ?
Quel lien subtil existe-t-il entre moi et ce lieu ?

Planche du subtil collectif


Pour vérifier l'état vibratoire d'un groupe d'êtres, cela peut être utile pour
déterminer si telle équipe de travail va fonctionner, si tel groupe d'amis fera
mieux circuler l'énergie que tel autre, si tel pays ou communauté tend vers
l'explosion ou la circulation...

Planche globale d'analyse géobiologique


Cette planche peut nous aider à démarrer une étude géobiologique pour une maison. Elle peut nous indiquer les pistes de bases pour nos recherches des causes de disharmonie entre le lieu et l'habitant.

Planche des origines des problèmes dans une maison
 

Permet de cibler les causes et les zones occasionnant disharmonie.
Cette planche s'utilise lors d'une étude géobiologique.

Planche des origines subtiles des problèmes dans une maison


Cette planche complète la précédente en ouvrant la recherche aux causes
subtiles comme le passé énergétique du lieu, ou son présent subtil.

Planche des ondes de formes
 

Dans le cadre d'une étude géobiologique, on peut déterminer le type
d'onde de forme émise par :
– Un objet.
– Une maison.
– Une statue dans un parc.
– L'angle formé entre un mur et un objet.
– ...

Planche d'amplitude de l'onde de forme « vert électrique négatif »


L'onde de forme « vert électrique négatif » peut être particulièrement néfaste pour les formes de vie d'un lieu. Avec cette planche on peut déterminer
l'amplitude de cette onde de forme lorsqu'on l'a détectée.
Les résultats permettront juste de savoir qu'il ne faut pas s'asseoir ou rester dans le champ de cette onde ou qu'il faut carrément casser cette onde de forme d'une manière ou d'une autre : déplacer un objet ou casser un mur ou déménager ( !! ).

Planche des affinités

 

Pour tester les affinités entre deux personnes, groupe de personnes, ou entre un être et un lieu ...

Planche des zones disharmonieuses


Cette planche peut être très pratique lors d'une étude géobiologique.
Après une première recherche rapide des différentes zones disharmonieuses, on peut grâce à cette planche déterminer le type de source provoquant une disharmonie : perturbations cosmiques ( lune, soleil, mars, ... ), perturbations telluriques comme les failles, les glissements de terrain, les gisements, les cavités, les cheminées, et perturbations technologique ou environnementales comme les pollutions radioactives, électromagnétiques, chimiques ...

Planche des intensités
 

Si l'on détecte une énergie, on peut alors savoir son intensité.
Elle n'est pas équivalente à son taux vibratoire. Une énergie basse qui aurait un faible taux vibratoire peut avoir une grande intensité et donc être dangereuse.
Si l'on connait une zone pathogène après étude géobiologique, il est possible d'en connaître ainsi sa puissance d'action.

Planche des types d'émotions, pour Fleurs de Bach


Le système des fleurs de Bach utilise les essences florales pour
réharmoniser les êtres grâce à un phénomène d'osmose entre l'essence d'un
végétal et un être.
Si un être à des problèmes d'ordre émotionnel alors on va utiliser les propriétés énergétique des végétaux pour harmoniser la personne avec elle-même ou les autres.
Ci-contre la planche générale pour cerner le type d'émotion dominante chez quelqu'un.
On pourra savoir quelles autres planches utiliser pour continuer l'étude
avec précision.
Après avoir déterminé une essence, demander « ai-je besoin d'autre
essence ? » sur cette planche, et recommencer jusqu'à avoir ce qu'il vous faut.
Puis déterminer la posologie ( proportion en goutte, dosage par jour ... ).

Je vous propose un cadran général des Fleurs de Bach par types d'émotions

ci-dessous

Planche des fleurs de Bach, les autres


Si la planche des types d'émotions vous indique les autres, utiliser cette
planche pour connaître quelle essence florale conviendra. Le numéro
correspond au système de fleur de Bach.

Planche des fleurs de Bach, ailleurs


Si la planche des types d'émotions vous indique ailleurs, utiliser cette planche pour connaître quelle essence florale conviendra. Le numéro correspond au système de fleur de Bach.

Choix des cristaux


Pour des recherches sur les pierres, pour savoir par exemple :
– Quelle(s) pierre(s) peut nous aider à voir nos schémas mentaux erronés.
– Quelles pierres peuvent êtres utilisées ensemble pour la création d'un mandala dédié à notre enfant intérieur.
– Pour équilibrer tel chakra, quelle pierre puis-je utiliser.


Commencer par demander si plusieurs pierres sont requises, puis on
utilisera cette planche pour identifier sur laquelle des planches regroupant les
différentes pierres existantes se trouve celle(s) que l'on cherche.

Planches des pierres


7 planches, représentant la totalité des pierres précieuses, semi-précieuses et autres ... existant sur terre.
Exemple: Si la planche choix des cristaux indique planche 1, alors la pierre
cherchée est dans cette planche.

Planche des anges gardiens
 

Pour toute recherche concernant les anges gardiens.
En utilisant les correspondances suivantes :

- 1 : Autre ange 

- 2 : Erreur  
- 3 : Gabriel 
- 4 : Haniel 
- 5 : Camael 
- 6 : Metatron 
- 7 : Michel

- 8 : Raphaël

- 9 : Raziel
- 10 : Sandalphon
- 11 : Uriel
- 12 : Zadkiel
- 13 : Zaphikiel

 

Planche des métaux


Pour toute recherche concernant les métaux.
En utilisant les correspondances suivantes :

- 1 : Aluminium 
- 2 : Antimoine 
- 3 : Plomb 
- 4 : Fer 
- 5 : Or 
- 6 : Cuivre 
- 7 : Magnésium 
- 8 : Nickel 
- 9 : Palladium 
- 10 : Platine

- 11 : Mercure
- 12 : Argent
- 13 : Titane
- 14 : Bismuth
- 15 : Tungstène
- 16 : Zinc
- 17 : Etain
- 18 : Erreur
- 19 : Autre métal

 

Planche des planètes et autres corps célestes


Recherche de l'influence des planètes et corps célestes.
En utilisant les correspondances suivantes :

- 1 : Autre corps célèste 
- 2 : Cérès 
- 3 : Chiron 
- 4 : Terre 
- 5 : Erreur 
- 6 : Junon 
- 7 : Jupiter 
- 8 : Mars 
- 9 : Mercure 
- 10 : Lune Pluton

- 11 : Neptune
- 12 : Pallas
- 13 : Pluton
- 14 : Saturne
- 15 : Uranus
- 16 : Vénus
- 17 : Vesta
- 18 : Soleil
- 19 : Corps céleste situé au delà de...

 

Planche des constellations


Recherches sur les constellations.
En utilisant les correspondances suivantes :

- 1 : Autres astres 
- 2 : Erreur 
- 3 : Poissons 
- 4 : Vierge 
- 5 : Cancer 
- 6 : Lion 
- 7 : Pléïade 
- 8 : Sagittaire

- 9 : Scorpion
- 10 : Capricorne
- 11 : Taureau
- 12 : Balance
- 13 : Verseau
- 14 : Bélier
- 15 : Gémeaux

Planche des organes


En utilisant les correspondances suivantes :

- 1 : Artères 
- 2 : Yeux 
- 3 : Pancréas 
- 4 : Tissus conjonctifs .
- 5 : Sang 
- 6 : Gros intestin 
- 7 : Intestin grêle 
- 8 : Epiphyse
- 9 : Vésicule biliaire 
- 10 : Cerveau 
- 11 : Peau 
- 12 : Coeur 
- 13 : Hypophyse 

- 14 : Hypothalamus 
- 15 : Nerfs sacrés 
- 16 : Os 
- 17 : Foie 
- 18 : Poumons 
- 19 : Ganglions lymphatiques 
- 20 : Estomac

- 21 : Rectum 
- 22 : Canal médullaire 
- 23 : Rate 
- 24 : Glande salivaire 
- 25 : Musculature
- 26 : Capsule surrénale 

- 27 : Epithélium
- 28 : Système nerveux
- 29 : Reins
- 30 : Sys. parasymp.
- 31 : Glande thyroïde
- 32 : Sys. orthosymp.
- 33 : Thymus
- 34 : Nerf
- 35 : Veines
- 36 : Colonne vertébrale
- 37 : Dentition
- 38 : Erreur
- 39 : Autre organe

Planche des essences propices à la transformation


En utilisant les correspondances suivantes :

- 1 : Acceptation 
- 2 : Eveil 
- 3 : Endurance 
- 4 : Faculté de s'imposer 
- 5 : Equilibre énergétique 
- 6 : Esprit de décision 
- 7 : Déconcentration 
- 8 : Ouverture 
- 9 : Ancrage terrestre 
- 10 : Flexibilité 
- 11 : Paix de l'âme 
- 12 : Patience

- 13 : Ordre divin 

- 14 : Ouverture à l'action 

- 15 : Ouverture à la guérison 

- 16 : Ancrage céleste 
- 17 : Humour 
- 18 : Intuition de sa propre valeur
- 19 : Faculté de concentration 
- 20 : Créativité

- 21 : Joie de vivre 
- 22 : Force vitale 
- 23 : Goût de la vie
- 24 : Ouverture à l'apprentissage 
- 25 : Ouverture à l'amour 

- 26 : Lâcher prise

- 27 : Courage

- 28 : Ouverture

- 29 : Capacité de résonance

- 30 : Sentiment de sa propre valeur

- 31 : Capacité à jouer

- 32 : Tolérance

- 33 : Prudence

- 34 : Ouverture à la responsabilité

- 35 : Pardon

- 36 : Erreur

- 37 : Autre essence

Planche Des conseils généraux


En utilisant les correspondances suivantes :

- 1 : Renouez le contact avec votre Moi supérieur

- 2 : Apprenez à donner
- 3 : Renouez le contact avec votre enfant intérieur

- 4 : Apprenez la tolérance
- 5 : Méditez

- 6 : Recherchez un maître compétent

- 7 : Aucun conseil
- 8 : Souciez-vous moins des autres

- 9 : Multipliez le nombre de vos amis
- 10 : Souciez-vous davantage des autres

- 11 : Faites de nouvelles expériences
- 12 : Traitez mieux votre corps

- 13 : Assimilez de nouvelles connaissances

- 14 : Entraînez votre conscience

- 15 : Concentrez-vous sur l'essentiel

- 16 : Vivez mieux vos sentiments

- 17 : Veillez à des échanges plus justes

- 18 : Pratiquez davantage de sport

- 19 : Vous avez besoin de chaleur humaine

- 20 : Améliorez votre alimentation

- 21 : Votre perfectionnisme fait obstacle

- 22 : Calmez vos angoissent

- 23 : Veillez à satisfaire vos vrais besoins

- 24 : Accordez-vous plus souvent le droit de jouer

- 25 : Cherchez en vous

- 26 : Votre soif de pouvoir fait obstacle à votre bonheur

- 27 : Erreur

Conclusion


Nous voilà prêts à explorer l'univers. Soyons créatifs pour un usage intelligent du pendule, du rade-master et des planches.
Pour garder en soi la joie de penduler, voici quelques dernières recommandations d'usage :
– Le calme mental est très important pour ne pas envoyer un brouhaha de
pensées mais une phrase claire et simple.
– Le caractère non-ambigu de la phrase est tout aussi important.
– Soyons souples et décontractés au niveau physique, aussi dans notre maintien du pendule.
– Il paraît plus efficace de penduler les yeux ouverts.
– Certaines réponses nous seront interdites, en fonction de l'évolution de notre âme, de l'intention, et ce pour le plus grand bien.

Ainsi ne cherchons pas le moment de notre mort, la date de la fin du
monde ... car ces informations ne nous seront pas accessibles, et les réponses
nous seront indiquées par des énergies basses jouant avec nous. C'est épuisant
et non fructueux.
Sur ce point, nous préférerons travailler avec un ange, un guide ... plutôt
que directement si nos questions relèvent des Vérités métaphysiques. Et quoi
qu'ils nous disent, nous devons respecter leurs choix.
Je vous souhaite de belles découvertes, qu'il en soit fait pour le plus grand
bien et en harmonie avec l'univers.

Il existe une très grande quantité de biomètres sur de très nombreux sujets, vous pouvez aussi les faire vous-même bien sûr. Il y a un site web absolument génial sur lequel je vous suggère vivement d'aller faire un tour, vous allez vous régaler : 

- SUBTIL -

Partage et création de biomètre

N'oubliez pas la règle numéro 1, demandez l'autorisation avant de commencer une recherche sur un lieu, et pareil pour les personnes, si vous faites une recherche pour quelqu'un veillez à ce qu'elle vous donne son accord pour le faire.

Il en va de même pour un travail d'harmonisation et/ou de soin.

Merci infiniment à Julien Lejamble pour ce travail remarquable mis à notre entière disposition.

Rejoignez-moi sur Instagram

Derniers posts publiés !
Please reload

IMG_20190516_184039_873.jpg
Rejoignez-moi :
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram
  Les rubriques magiques   

Mes suggestions de lecture