À mon propos...

Lorsque j'ai décidé de créer mon blog, j'étais en pleine révolution intérieure. Je venais de vivre quelques mois auparavant ce que l'on appelle "un éveil de conscience" ou "éveil spirituel".  Et cela a totalement bouleversé mon champs de perceptions, mes croyances sur ce que pouvait être la vie et le sens que je lui donnais.

Si je devais définir une expérience d'éveil, je dirais que c'est une reconnexion entre notre réalité matérielle et notre dimension spirituelle, qui selon moi est une autre réalité de notre existence mais sur d'autres plans de conscience. Je pense que notre niveau d'éveil au moment de cette reconnexion détermine plus ou moins l'impact qu'elle aura dans notre vie. En ce qui me concerne elle fût particulièrement intense. Lorsque cela arrive et que ceux qui l'ont vécue témoigne de leur expérience, il y a la plupart du temps un événement déclencheur comme un choc émotionnel violent, un accident, une maladie, une situation, ou une personne qui va appuyer sur le bouton "Lumière".

Lorsque cela m'est arrivé, j'ai absolument tout remis en question sur la nature même de notre existence, et j'ai découvert toutes les avancées extraordinaires qui avaient été faites sur les sujets gravitant autour du thème de la "conscience" et de sa désormais plus que probable survivance après notre mort physique, et ce dans tous les  domaines d'expertises confondus, que ce soit par des médecins, des chercheurs, des astrophysiciens, des psychiatres, des psychanalystes, des archéologues, des journalistes, etc. Des personnalités reconnues chacune dans leur spécialité et prêtes à risquer leur réputation pour défendre ce qu'ils ont découvert et qui dépasse de très loin tout ce que nous sommes en capacité de comprendre avec notre seule raison. 

Certaines expériences que j'avais alors vécues dans ma vie prirent une toute autre dimension et je peux dire aujourd'hui qu'il y a une véritable différence entre "concevoir" l'existence d'une vie au-delà de notre réalité physique et "intégrer concrètement" cette idée jusque dans nos cellules. Tout d'abord cela change intégralement la conception que nous avons de la vie et ensuite cela ouvre des voies que nous n'aurions jamais imaginé emprunter. 

J'ai très vite compris qu'il y avait une interaction entre notre réalité subtile et notre réalité physique, et que celle-ci avait un impact direct dans les choses que nous expérimentons au cours de notre vie.

S'est donc enclenchée inévitablement une grande remise en question qui me concernait directement, m'obligeant d'une part à plonger dans ma part d'ombre afin de mettre en lumière tout ce qui bloquait mon évolution personnelle depuis des années et dont une partie était peut-être responsable de toutes ces difficultés que ma famille et moi traversions depuis longtemps.  D'autre part cela a provoquer les changements qui s'imposaient de manière urgente, notamment au niveau professionnel parce que ce que je faisais ne collait plus du tout avec la transformation qui s'opérait en moi. Je me sentais prise au piège et en décalage total avec le monde dans lequel j'évoluais. Il était vraiment temps pour moi de retrouver mon chemin et ma place. Le burn-out va alors radicalement m'aider à prendre les décisions qui s'imposaient à ce moment là.

Au fond de moi j'ai toujours eu la conviction que quelque chose de bien plus grand existait et que nous n'avancions pas seul sur notre route. Il m'aura pourtant fallu vivre bien des épreuves pour comprendre que l'on peut communiquer avec cet invisible, l'intuition étant le plus grand de nos guides.

Une des choses qui m'a énormément aidé dans ma remise en question, fût de comprendre que nous sommes tous reliés aux forces de la nature et que nous avons tout à gagner à nous reconnecter à elle et à travailler avec elle. Surtout de nos jours, avec tous les défis qui attendent l'humanité. 

Nous cheminons à travers les étapes clés de notre évolution personnelle, c'est un travail qui se fait jour après jour et au gré des cycles naturels de la vie,  des cycles terrestres et des cycles célestes. C'est d'ailleurs pour cette raison que je me suis intéressée de près à la roue de l'année et à toutes ces étapes durant lesquelles cette roue nous invite à nous poser et à prendre le temps de contempler la vie saison après saison, solstices et équinoxes. D'honorer et de remercier notre mère la Terre. De nous recentrer, de rentrer à l'intérieur de notre être pour comprendre où nous en sommes et de quoi nous n'avons plus besoin, nous libérer de nos émotions et poser nos intentions. Si on y regarde de plus près, nous ritualisons ces étapes du cycle de la vie partout à travers le monde et depuis des temps ancestraux.

En 2017,  j'ai découvert la Géobiologie et j'ai très vite décidé de m'y former car cela répondait à des problématiques que je vivais et que j'avais besoin de comprendre, concernant les perceptions et les ressentis physiques que je pouvais avoir, selon l'endroit dans lequel je me trouvais. Un peu comme le ferait une antenne, sauf que je n'avais pas de décodeur... 

Notre environnement direct a un impact majeur dans notre vie. Qu'on le veuille ou non, nous y sommes tous sensibles, et pourtant la majeure partie des phénomènes nuisibles à notre bien-être global est invisible. Cela dit ces phénomènes ne sont pas imperceptibles. 

Tout lieu a une géologie, un environnement, une histoire et une vibration qui lui est propre. La géobiologie étudie l'influence d'un lieu et son impact sur le vivant. Son rôle est de détecter, grâce notamment à la radiesthésie, les éventuelles nuisances résultant d'un déséquilibre entre les énergies cosmiques et telluriques, les nuisances électriques et électromagnétiques, les nuisances de l'air, et les nuisances subtiles (mémoires des lieux, objets chargés, entités, etc), dans le but de les harmoniser au maximum.

J'ai donc suivi cette formation grâce à L'École de la Terre de Montréal (aujourd'hui École Nationale de Géobiologie) et j'ai obtenu mon diplôme en juin 2018. Pour le moment je ne suis pas en activité mais je pense me lancer d'ici quelques mois.

C'est dans tout ce contexte là, que j'ai éprouver le besoin de partager mes découvertes, mes expériences, mes lectures, mes idées, mes rencontres etc, car nous sommes de plus en plus nombreux à vivre cet éveil de conscience, et donc à faire l'expérience de cette reconnexion à soi dans les sphères supérieures.

Je pense également que le partage est un véritable cadeau et qu'à travers lui il permet à chacun de nous, de découvrir nos propres clés de compréhension sans limite et d'allumer des petites lumières sur notre chemin de vie.

 

Je vous souhaite la bienvenue et je vous remercie de me lire !

 

Oriane.

    ©Hôm & Soul - Tous droits réservés. Tous les textes et les images de ce site sont soumis aux droits d'auteurs et crédits d'images. Le partage des liens vers les articles de ce site est autorisé dans le respect du travail de l'auteur.